forum de cinquantaine

ouvert a toutes propositions ou suggestions
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le blues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: le blues   Jeu 3 Avr - 21:27

Il se cache l’animal. Il se cache pour souffrir, pour soigner ses blessures, il se cache pour mourir. Il se terre au plus sombre des taillis, entre les pierres et dans les eaux noires et mortes. Il s’évanouit du reste du monde, dans sa prison de solitude pour agir, assumer et atteindre l’autre part de lui.

L’homme, animal super évolué, se cache en lui-même. Quand le soleil reste pâle en plein été, quand ses mains perdent le sens de là où naît le vent, le sens de là où file l’eau. Quand ses rires puis ses paroles s’engorgent et s’épuisent avant même d’avoir trouvé leur souffle, quand ses pas lourds se heurtent au moindre caillou du chemin… Tu verras qu’un beau matin fatigué, il ira s’asseoir sur le trottoir d’à côté…

Trouver des taillis, des fourrés, des interstices d’eau stagnante, des gouffres de roches sombres… en lui-même. Il sondera l’infini, le désert, la peur, la crainte de n’avoir plus peur, l’ennui de lui, l’ennui des autres. Il touchera la frontière, il reviendra, il ne reviendra peut-être pas…

Qui sait si du fond de son refuge une voix presque sienne ne le surprendra pas, là où il s’y attend le moins, pour que d’un hochement de tête, il pactise avec le temps et se dise « après tout… pourquoi pas ? »
Puisque plus rien n’a d’importance, les petites choses valent les grandes ; les peines - les joies ; les nouvelles des autres – sa distance …

Il faut savoir cueillir, comme un brin cassant de mimosa en fleur, l’impalpable élan qui alors traverse l’esprit, pousser la porte de fer, laisser sortir son regard, attraper un bonjour au passage et se mettre à fredonner un vieil air oublié….

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Paroles Louis Aragon. Musiques Léo Ferré 1961 – Les chansons d’Aragon chantées par Léo Ferré –

Je chante pour passer le temps
Petit qu'il me reste de vivre
Comme on dessine sur le givre
Comme on se fait le cœur content
A lancer cailloux sur l'étang
Je chante pour passer le temps

J'ai vécu le jour des merveilles
Vous et moi souvenez-vous-en
Et j'ai franchi le mur des ans
Des miracles plein les oreilles
Notre univers n'est plus pareil
J'ai vécu le jour des merveilles

Allons que ces doigts se dénouent
Comme le front d'avec la gloire
Nos yeux furent premiers à voir
Les nuages plus bas que nous
Et l'alouette à nos genoux
Allons que ces doigts se dénouent

Nous avons fait des clairs de lune
Pour nos palais et nos statues
Qu'importe à présent qu'on nous tue
Les nuits tomberont une à une
La Chine s'est mise en Commune
Nous avons fait des clairs de lune

Et j'en dirais et j'en dirais
Tant fut cette vie aventure
Où l'homme a pris grandeur nature
Sa voix par-dessus les forêts
Les monts les mers et les secrets
Et j'en dirais et j'en dirais

Oui pour passer le temps je chante
Au violon s'use l'archet
La pierre au jeu des ricochets
Et que mon amour est touchante
Près de moi dans l'ombre penchante
Oui pour passer le temps je chante

Je chante pour passer le temps
Oui pour passer le temps je chante

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien et que vous connaissez de ces moments magiques où derrière la fatigue et l’ennui, pointe le jour des merveilles.

m-de loin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le blues   Ven 4 Avr - 1:58

hello ! belles paroles ,

hé bé! tu viens rarement mais quand tu viens ca fait BOUM. lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le blues   Ven 4 Avr - 21:58

coucou Lapetitem

Quel reel plaisir de te lire!!! Tu te fais rare!!! dommage pour nous !!!


merci


zoé drunken
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: les hommes?   Sam 5 Avr - 16:54

Bonjour lapetitem

Waouhhh Ben dit donc quand tu reviens tu en dis des choses et sur les hommes mdrrrrrr

Pascal a dit: "qu'est ce qu'est l'homme dans la nature? un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieu entre rien et tout"

L'homme n'est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l'ange, fait la bête.

Humm et la femme alors? Paul Verlaine a dit: " Ô la femme! à l'amour câlin et réchauffant, douce , pensive et brune, et jamais étonnée, et qui parfois vous baise au front comme un enfant

Beauté des femmes, leur faiblesses, et ces mains pâles qui font souvent le bien et peuvent tout le mal, et ces yeux, ou rien ne reste d'animal que juste assez pour dire assez aux fureurs mâles

Super de vous lire, reviens plus souvent
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le blues   Sam 5 Avr - 20:49

bvo bvo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le blues   Aujourd'hui à 8:44

Revenir en haut Aller en bas
 
le blues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wystan Hugh Auden: Funeral blues
» c'est le blues, l' coup d' cafard le check out assuré... ^
» Générique CowBoy Bebop [Tank/The Real Folk Blues]
» Le Blues du poête....
» Le coup de blues à la sortie des Parcs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum de cinquantaine :: Culture :: Coups de gueule et débats etc....-
Sauter vers: